LA MEDUSE

LA MEDUSE

Je suis un amer naufragé sur une mer démontée,

Je n’ai pour seul horizon de ne pas perdre la raison.

Abandonné sur un radeau, mort, assoiffé, entre deux eaux,

Je porte haut mon infortune sur mon bateau de fortune.

Je vis un drame tout éveillé, mes amis rament à mes côtés,

Mon vague à l’âme prend l’eau dans le tableau de Géricault…

Voilà des jours que je dérive, l’espoir toujours qu’on y arrive,

Et l’on devine sur mon visage l’attente ultime d’un doux rivage.

Pendant que sombrent mes idées sombres, la mort m’inonde comme une ombre.

Pensées  à Elle et à ma mère dans ma bouteille à la mer …

Après le choc et la tempête, tout s’entrechoque  là dans ma tête :

Manger le cuir de mon chapeau ou oser cuire le matelot ?

Alain VARLET

L’ABBAYE DE VAUCELLES

L’ABBAYE DE VAUCELLES

… des Moines au Patrimoine

Dans les Hauts du pays, se dresse une Abbaye

Hors norme par la taille et par tous les détails

D’une restauration patiemment accomplie ;

Un Haut-lieu où passer, comme un passe-muraille,

D’agréables instants dans un décor sans bruit,

Offrant la garantie de superbes trouvailles.

Un lieu où l’on médite et qui vaut la visite

Par les nombreux aspects de son site classé,

Monument Historique où très souvent s’abritent

De beaux événements, nombreux et variés ;

Il y en a pour tous, sans rite et sans élite,

Cadre qui se mérite et qu’on n’oublie jamais.

Pas très loin de Cambrai, debout tel un miracle,

L’Abbaye séculaire offre de beaux spectacles :

Fête de Saint-Hubert et Orchidées sublimes,

Ateliers et concerts, expositions en prime.

Il reste un grand mystère et le plus beau, je crois,

C’est l’oubli de l’austère en cet écrin de choix.

Alain VARLET

RONCQ, le 11 octobre 2018