ECHANGE AVEC L’UNIVERSITÉ DE MAGDEBOURG (III)

Le fruit interdit

Dans cette histoire je vous raconterai ce que vous n’avez jamais entendu. Un récit qui se transmet de génération en génération et qui provoque une agitation totale ! Je vous promets que la seule chose que vous ressentirez, c’est la faim, la faim d’en savoir plus….

Tout remonte à l’âge des ténèbres du monde où l’humanité a perdu le sens de la vie. Dans cet environnement, les émotions ont été mises de côté à tel point qu’elles sont considérées comme un péché capital. Les cœurs humains ont pris la forme de trous noirs qui absorbent et répriment rapidement toute connexion émotionnelle. Les yeux qui étaient autrefois la porte vers la partie la plus profonde de l’âme sont devenus froids et secs. La bouche qui servait autrefois à exprimer notre attachement inconditionnel est devenue pierre. Bien qu’il y ait encore des frères et sœurs qui partagent le même sang, ils ne se considèrent plus que comme des connaissances qui ont eu la chance d’être nées de la même mère. Le fait de procréer est passé d’un désir paternel à un simple besoin d’héritage. L’homme a évolué à la recherche de la vérité absolue où la logique règne dictatorialement sur chaque esprit humain. À cette époque, tous les noms personnels ont été complètement oubliés et remplacés par des mots qui font référence à leur travail. C’est très fréquent de rencontrer des messieurs qui s’appellent “Monsieur Voiture”, “Monsieur Train” et “Monsieur Bateau”.

Cependant, un jour, l’inattendu est arrivé. Dans la ville la plus peuplée et réglée du monde, un jeune homme aveugle et sourd a commencé à contester les règles établies par la société. Il avait le coeur le plus grand et noble qui n’ait jamais existé. Malgré l’absence de vision, il pouvait vraiment voir à travers les personnes qui l’entouraient. Même sans connaître le son, il pouvait comprendre la douleur et le bonheur de chacun. C’était une personne physiquement petite, mais d’un grand esprit. Son apparence était très spéciale en soi, car il avait un visage complètement rond avec un long nez mince. En plus, il n’avait pas de cheveux et il était pâle comme la neige en hiver. Mais ce qui ressortait le plus de lui, c’étaient ses lèvres rouges et charnues. Toute son enfance avait souffert d’incompréhension et d’indifférence, mais ça ne l’a jamais empêché d’exprimer ce qu’il ressentait. Tout au long de sa vie, il n’avait qu’un seul but à remplir, être aimé.

Un matin froid et neigeux alors qu’il marchait le long de la rivière, il a été surpris par une créature géante. Un chien moitié noir et blanc creusait dans le sol humide et doux au toucher juste à côté de la rivière. Sans peur, il a abordé l’animal et a commencé à l’aider. Après 5 minutes à creuser la terre, il est tombé sur un objet très étrange. C’était extrêmement lourd et petit, de forme rectangulaire. En frottant ses mains contre la surface, il s’est rendu compte qu’il était sculpté en bois et qu’y était inscrit un texte en majuscules :

                                     “N’OUVREZ PAS SAUF SI….”

Sans comprendre pleinement ce que ces mots signifiaient, il s’est relevé avec la boîte et l’a ouvert en un clin d’œil. À l’intérieur, il n’y avait qu’une seule graine ovale semblable à un noyau d’abricot.

Depuis ce jour, personne n’a plus jamais entendu parler de lui. En même temps, un arbre en forme de cœur a commencé à germer juste à côté de la rivière. Il était si grand et si bouleversant qu’il semblait avoir sa propre vie. Couvert de centaines de pétales de fleurs de toutes sortes en émanait une odeur douce et hypnotique. Et comme un aimant géant, tous les gens fascinés ont commencé à se rassembler autour de lui. Mais, comme il était venu au monde, un jour, l’arbre merveilleux qui avait volé l’attention de la civilisation, a disparu sans laisser de trace. Et pour la première fois depuis des milliers d’années, l’humanité a ressenti de la douleur et de la tristesse.

ALEJANDRO

Laisser un commentaire