AE1906 NOTRE DAME A PERDU SA FLÈCHE

Notre-Dame a perdu sa flèche

La grande Dame était là, majestueuse,

Le dard de sa flèche pointé vers le ciel pour avertir les pécheurs de se tenir droit devant le maître ;

Ou cette flèche ne faisait que montrer le chemin au pauvre pécheur…

Ou elle ouvrait la voie de notre futur de mortel.

En tous cas,

elle était là,

puis la pointe érigée vers l’Éternel a noirci, fondu et chuté.

Qui va montrer le droit chemin au peuple ?

Vite, il faut la reconstruire pour ne pas que le peuple s’égare.

Il faut qu’elle soit identique, car on attend de cette sacrée Madame qu’elle soit là…

Le trou béant sur les selfies à côté des visages béats serait impardonnable à la grandeur de sa réputation.

On vient du Japon pour elle…

Oui, mais

Un jour, il y a eu des dinosaures, …

Un jour, J’ai gazouillé des areu areu, …

Un jour, j’ai perdu mon gant préféré.

Il y a eu, il y a et il y aura.

Le temps passe, le temps efface…

L’homme passe, fait, défait, refait…

Toute surface garde les traces de sa vie : l’oreille de mon ours en peluche est brûlé d’avoir été trop près de la lampe de chevet, mon visage se ride, le cuir de mon sac préféré est patiné.

Mon ours en peluche va sans doute finir de perdre ses poils, ses coutures vont lâcher… Mon visage se ridera de plus en plus et le cuir de mon sac se trouera du poids de mes affaires et de celui du temps.

Souvenirs mélancoliques et fascinants du temps qui passe… C’est beau, cette marque du temps qui se posent sur les surfaces de ce qui fait notre vie, pour montrer le temps qu’on partage ensemble…

Alors, je me demande :

Et si on laissait ce vide pour se souvenir de cette flèche si longtemps vénérée et qui mérite qu’on ne l’oublie pas…

Célia Bernez

4 thoughts on “AE1906 NOTRE DAME A PERDU SA FLÈCHE

  1. Alain VARLET 20 juillet 2019 at 9 h 55 min

    Une approche très originale et intéressante de l’affaire NOTRE-DAME… Je n’avais pas vu ni même imaginé une telle solution mais j’avoue que cette idée me plait beaucoup ! Combler le manque par l’absence et croire en l’imagination et la force tranquille de la mémoire collective pour faire revivre éternellement l’ensemble. Belle et tendre utopie, pleine d’espoir et de foi en l’homme… Je doute que cela soit la solution retenue par les hautes instances mais la poésie du propos me remplit d’aise. Bravo pour cette belle vision des choses de la vie !!

  2. Bernard Delmotte 22 juillet 2019 at 15 h 26 min

    Je confirme les propos d’Alain sur ce fol et poétique espoir…et pourquoi pas un hologramme qui apparaîtrait quelques heures en lieu et place de la flèche ???

  3. Alain VARLET 30 juillet 2019 at 21 h 04 min

    L’idée de l’hologramme me plait énormément… mélangeant la magie du lieu à celle de la science, de la modernité et de l’éternité. Il faudrait transmettre en haut lieu !!

  4. Olivier 7 septembre 2019 at 15 h 14 min

    Ah oui, l’approche est originale, laisser le vide pour que se souvienne qu’elle a un jour existé, pour y mettre ce que l’on souhaite. Bravo et très bien écrit.

Laisser un commentaire